Andy Warhol - Une histoire Américaine à Pise

andy warhol

“Le pop art est une façon d'aimer les choses” disait Andy Warhol, un artiste que mieux que quelqu'un d'autre a réussi à incarner pleinement les contradictions des États-Unis. Par les grandes thématiques qui ont marqué ses oeuvres on peut observer l’evolution de toute une nation, de la célébrité de rotogravure à la chronique journalistique, aux objets les plus communément utilisés dans la société de consommation.

Observer les oeuvres de Warhol signifie aussi regarder, à travers la lentille de son art, les événements qui ont bouleversé l'histoire américaine et même celle mondiale: de la série dédiée ai Most Wanted Men à Gun, de Knives à la série des Chaises Électriques, de portraits de Marylin Monroe et Liz Taylor à ceux de Mao et Richard Nixon jusqu'aux images de l’assassinat de John Kennedy.

Cet automne Pise déde à Andy Warhol l'exposition “Andy Warhol – Une histoire américaine”, organisée au Palais Bleu jusqu'au 2 Février avec 150 oeuvres (dont 20 polaroid). L’exposition porte en Italie des oeuvres de partout dans le monde, en particulier de l'Andy Warhol Museum de Pittsburgh et de collections historiques Européennes.

La revue s'ouvre avec les autoportraits où l’artiste ‘iconise’ son visage, de ceux des années Soixante, où il se dépeint comme un intellectuel sérieux, à ceux très célèbres avec la perruque argentée de la dernière période.

L'exposition continue ensuite avec une immersion dans la saison du Pop, (de 1962 à 1968), représentée par une trentaine d'oeuvres parmi lesquelles se détachent le grand cadre du dollar, les boîtes du savon Brillo et les canettes de Campbell’s Soup. Ne manquez pas le diptyque de 13 Most Wanted Men et la série dédiée à la Chaise Électrique, les peintures des pistolets (Guns) et des couteaux (Knives), la célèbre image de couverture du livre “Gomorra” de Roberto Saviano.

Quelques photographies et des oeuvres témoignent l’attentat de 1968 dont l’artiste fut la victime, grièvement blessé et presque donné pour morte, par une déséquilibrée. De cette expérience sont quelques photos de son ventre déchiré et reconstruit prises par Richard Avedon et publiées par les journaux de l'époque, en plus de la grande peinture intitulée Crâne (Skull).

Achetez des billets en ligne

Tour de Pise

Tour de Pise Billets

À partir de 18,00
RÉSERVEZ !
Tour de Pise en Segway

Tour de Pise en Segway

À partir de 75,00
RÉSERVEZ !

Et puis bien sûr les icônes: tout d'abord Marylin dans la séquence historique de dix en deux versions en noir et blanc plus tard, mais aussi les grandes peintures de Liz Taylor, Mick Jagger, Joseph Beuys, Troy Donahue et les photos de Francis Bacon, John Lennon et Yoko Ono, Keith Haring, le film 16mm avec Marcel Duchamp, Dalí, Lou Reed, Bob Dylan, Dennis Hopper et autres.

Mais aussi la politique ne resta pas à l'abri de son spectacle. Donc l’assassinat politique de John Fitzgerald Kennedy finit pour s'identifier avec le masque tragique de Jacqueline Kennedy, alors que Mao devient le sujet d'une de ses oeuvres les plus populaires.

On passe ensuite à la saison créative plus tardive. Ici Eggs et Yarns assument les formes de peintures abstraites géantes. Dans d'autres oeuvres au contraire réinvente la mythologie de l’Amérique, comme la toile Myths sur laquelle réunit Superman et Mickey Mouse, Père Noël et Dracula, Mami de “Autant en emporte le vente” et la sorcière mauvaise du “Magicien d'Oz”, et aussi lui-même dans le rôle de The Shadow, l’ombre.

Dans l'exposition de Pise enfin il y a de la place aussi pour les événements qui ont marqué son époque comme la tragédie du séisme à Naples, représenté ici par deux immenses toiles.

Enfin, l’exposition termine avec une des innombrables, ingénieuses inventions de Warhol, le célèbre papier peint décoré avec des têtes de vache.

Achetez des billets en ligne

Tour de Pise

Tour de Pise Billets

À partir de 18,00
RÉSERVEZ !
Tour de Pise en Segway

Tour de Pise en Segway

À partir de 75,00
RÉSERVEZ !