Frida Kahlo pour la première fois à Rome

autoritratto collana

Pour la première fois l'Italie consacre une exposition à l'artiste mexicaine Frida Kahlo. Les Écuries du Quirinal à Rome hébergent jusqu'au 31 Août 167 oeuvres dont des peintures et des dessins qui couvrent toute la carrière du peintre, à partir de sa relation avec les mouvements culturels et artistiques de l'époque.

Parmi les chefs-d'oeuvre exposés, du Mexique, de l'Europe et des États-Unis, il y a plus de 40 portraits et autoportraits parmi le célèbre Autoportrait avec collier d'épines de 1940, jusqu'à présent pas encore exposé en Italie et Autoportrait avec une robe de velours de 1926, peint à 19 ans seulement pour le bien-aimé Alejandro Gòmez Arias. Ils sont exposés à Rome aussi quelques portraits photographiques et en particulier ceux réalisés par Nickolas Muray, l'amant de Frida pendant 10 ans, parmi lesquels se détache Frida sur la banquette blanche, qui devint plus tard une célèbre couverture de Vogue. Complète le projet aussi une sélection de dessins y compris le croquis de crayon pour la peinture Hôpital Henry Ford et le fameux corset qui retenait prisonnière Frida après l’accident.

Achetez des billets en ligne

Le thème principal de l'exposition est l’auto-représentation de Frida à travers les langues de différents âges, qui nous donne la signification importante que l’artiste a eu dans la transmission de valeurs psychologiques, culturels et iconographiques. Ses peintures sont en fait non seulement le miroir de l'histoire de sa vie, marquée par l'accident dans lequel elle fut impliquée à 17 ans qui a radicalement changé sa vie, mais aussi celui des transformations sociales et culturelles qui avaient conduit à la Révolution et qui vinrent après.

Frida Kahlo a interprété le passé indigène et les traditions folkloriques de sa culture en fusionnant l’expression de soi à l’imagerie et les couleurs de la culture populaire mexicaine. L'étude de son travail permet ainsi de comprendre l’interaction des mouvements culturels qui ont traversé le Mexique dans cette période: à partir du Paupérisme révolutionnaire jusqu'au Stridentisme, du Surréalisme au Réalisme magique.

A côté des ouvres de Frida Kahlo sont également exposées celles d'autres artistes actifs à l'époque et qui ont vécu près de Frida, tant artistiquement que physiquement, tout d'abord son mari Diego Rivera, mais aussi José Clemente Orozco, José David Alfaro Siqueiros, Maria Izquierdo et autres.

Le mythe qui s'est formé autour du personnage de Frida Kahlo est mondial, et il est également clair pourquoi. Icône incontestée de la culture mexicaine du XXème siècle, précurseur du mouvement féministe et aussi séduisante sujet du cinéma hollywoodien, l’artiste offre sans doute des énormes idées et des motifs de fascination.

Achetez des billets en ligne