Matisse et le charme de l'Orient exposés à Rome

matisse arabesque

L'influence que l'Orient a eu sur la peinture d'Henri Matisse est exposée jusqu'au 21 Juin aux Écuries du Quirinal à Rome en "Matisse Arabesque", une exposition qui rassemble plus d'une centaine d'oeuvres par l'artiste français, des plus grands musées du monde. L'exposition raconte la fascination pour l’Orient à travers les yeux occidentaux de l’artiste, peintre révolutionnaire dans l'histoire du XXème siècle.

Pour Matisse la découverte de l’Orient a été graduelle et a été à travers des expositions et des rencontres, mais surtout des voyages. À partir de l’Algérie les influences et expériences orientales se mêlèrent avec la fréquentation et l'étude de ses contemporains – tels que Picasso et les avant-gardistes – devenant des idées visuelles des dessins précieux et des couleurs vives. L’Arabesque est le leitmotiv de l'exposition, utilisé par Matisse dans une nouvelle façon, recréant des espaces qui se chevauchent et qui se réfèrent à des endroits magiques et loin juste comme ceux de l’Orient.

Achetez des billets en ligne

L'exposition comprend des dessins, céramiques, textiles, costumes et tenues de scène conçus pour le ballet, où le charme de l'Orient est décrit comme un “ailleurs”. Donc vous pouvez admirer des oeuvres comme Portrait de Yvonne Landsberg, où vous percevez l’influence du primitivisme avec des couleurs sombres et des signes géométriques et le Branche du prune, fond vert avec pointes de couleur. En Marocain en vert et Le coin de l'atelier vous découvrez la relation avec l’art islamique, alors vous pouvez admirer aussi de beaux paysages comme en Jardin marocain, dominé par le vert et le rose. Puis culminant avec les Poissons rouges de 1912 qui exprime au maximum la contamination des genres et des styles.

Chefs-d'oeuvre comme Fille avec chapeau persian, Zorah sur la terrasse et Paravent mauresque témoignent l'extraordinaire capacité de Matisse d'évoquer des mondes d'une beauté antique et féerique à travers une peinture inspirée à la tradition de l'Afrique du nord et du moyen-orient. D'autres oeuvres comme Bol de fruits et lierre en fleur montrent comment le regard de l’artiste a été poussé à observer cultures encore plus éloignées et mystérieuses, comme celles de l’Afrique centrale ou de l’Extrême Orient.

En outre la fascination de Matisse pour le monde de la décoration textile est racontée à travers sa collaboration avec les Ballets Russes. L’artiste a travaillé en fait aux costumes pour le ballet Le chant du rossignol mis en scène en 1920 par la compagnie de Diaghilev avec musique de Stravinsky et chorégraphie de Massine.

Achetez des billets en ligne