Mario Sironi au Victorien à Rome

Sironi Apocalisse

L'un des plus grands maîtres du XXème siècle italien, Mario Sironi, est présenté jusqu'au 8 Février 2015, avec la grande rétrospective "Mario Sironi. 1885-1961" au Victorien à Rome.

L’exposition représente un résumé de la carrière artistique de Sironi, peintre, illustrateur, scuplteur, graphiste, architecte et décorateur. Grâce à ses oeuvres les plus significatives on peut reconstruire ainsi toute son activité, retraçant les étapes de sa peinture, des origines symbolistes au deuxième après-guerre.

Y sont exposées 90 oeuvres dont des esquisses, des magazines, des dessins, des croquis préparatoires et une importante correspondance avec le monde culturel du XXème siècle italien, afin de souligner la complexité variée de son corpus artistique dans un itinéraire à partir de la saison symboliste, pour continuer à travers l’époque futuriste et celle métaphysique, la période des années Vingt, la “crise expressionniste” entre les années Vingt et Trente, l’aventure de la peinture murale des années Trente, la saison néo-métaphysique et le retour au cadre des années Quarante, jusqu'aux oeuvres déconstructives du deuxième après-guerre, avec le testament spirituel de l’artiste représenté par l’Apocalypse finale.

Les oeuvres donc couvrent tout le parcours de la vie de l’artiste et elles révèlent une conception de l'art nettement anti-académique, ouverte aux influences du théâtre, architecture, sculpture, illustration et publicité.

Achetez des billets en ligne

Sironi a sans aucun doute été l'un des peintres italiens les plus originaux et parmi les plus représentatives de son temps, si bien que Picasso, en parlant de lui disait “son art est la grandeur”, “vous avez un grand Artiste, peut-être le plus grand du moment et vous ne le réalisez pas”. Et il avait raison le peintre espagnol, car il a fallu plus de 50 ans pour le réhabiliter, en raison des événements politiques du pays marqué par de transformations sociales, de la tragédie de la guerre et du régime fasciste auquel Sironi a rejoint. Seulement un attentive travail critique a conduit à comprendre combien il a été et continue à être un grand maître d'importance européenne.

Les oeuvres exposées proviennent des plus importants musées publics et des plus prestigieuses collections privées italiennes. Coeur battant de l’exposition sont les oeuvres monumentales de Sironi comme Le travailleur (1936) et L’Empire (1936), Paysage urbain avec taxi, L’Architecte et aussi L’Apocalypse de 1961, l'une de ses dernières séries de peintures et aussi une sorte de testament spirituel.

Une salle de l'exposition est également dédiée à la collaboration entre Sironi et Fiat, qui a commencé en 1930 et a terminée en 1955 avec la dernière publicité de la Fiat 600.

Personnage très moderne, Sironi voyait la création artistique comme une forme de communication et expérience esthétique englobant où il représentait un monde peuplé par des hommes qui souffrent et travaillent, qui acquièrent dignité dans l'exécution de son devoir, figures humbles, mais au même temps grandes et puissantes.

Achetez des billets en ligne